INCISIvES

Création 23-24
Théâtre à destination des ados
Enquête socio-poétique de terrain

 

PTA14.JPG

Sur Nos Gardes tisse depuis les débuts de son existence des liens très forts avec le public adolescent. Par le biais d'ateliers en millieu scolaire et hors scolaire et aussi depuis la création de Paye Ton Adolescence – Souvenirs d’inadéquations.

Mais ce monde va super vite et même si ce spectacle continue à être criant de vérité, il est important de continuer à s'adapter à ce public et d'avancer en même temps qu'eux.elles.

Les ados de 2021 ne sont certainement plus tout à fait les mêmes que celleux de 2017, et nous non plus.
 

Avec ce nouveau spectacle, nous avons des envies d’images, de corps, d’un spectacle moins fragmenté, moins didactique aussi. Nous avons envie de frontalité autant que de poésie dans la forme du propos.
Propos pour ne pas dire les mots, car nous tenons à mettre en scène les corps autant que les dire.
Nos corps individuels, nos corps en interaction, nos corps vécus et pensés, nos corps en construction.

Il s’agira de faire advenir des rencontres avec des adolescent.e.s pour questionner et créer ensemble autour des genres, du féminisme, de la sexualité et de la construction de soi.

NOTRE ELAN EST FEMINISTE

NOUS ECRIRONS COMME DES FEMMES

   Pour parler de sujets de femmes. De femmes en devenir. En construction. De jeunes femmes. De débuts de femmes. Car nos histoires doivent être entendues.
Nous écrirons avec les hommes et les garçons bien sûr, pour les hommes et les garçons aussi. Car nous ne pouvons, ni ne voulons faire sans la moitié de l’humanité avec qui l’on coexiste.

   Parce que nos histoires, nos vies, sont traversées, façonnées, imbriquées dans celles des hommes et des garçons.
Nous mettrons en scène nos mots, nos corps. Solides et meurtris. Accidentés et assurés. Nos questions. Nos réponses. Nos tentatives.


   Ce “nos” c’est nous, jeunes adultes, adolescence passée à peine digérée. Et elles et eux, grands enfants-presque adultes, adolescent.e.s dit-on. En plein dans le marasme de la construction de soi, de la découverte de la sexualité (déjà dans le corps ou encore dans la tête), des premières amours et des débuts du désir. Avec déjà, bien-sûr, des réussites et des échecs, de la beauté et de la violence.

 

Cette creation est pensée en co-construction avec les ados

Le spectacle sera le tracé d'une correspondance avec eux et elles et comme premier matériau à la création.Pour enquêter, s’imprégner du réel des jeunes d’aujourd’hui. Faire advenir la rencontre entre elles, eux et nous. Mais surtout, nous donner matière à écrire. Comme une respiration.

Processus de création:

→ Atelier avec des ados

Ils et elles ont entre 13 et 17. Nous, sommes 3, 2 femmes, 1 homme. Nous avons le regard et l’écoute à l’affût, aiguisées. Nous nous rencontrons et turbinons ensemble une vingtaine d’heures. Sur des thématiques telles que : le féminisme, le genre, la sexualité, la construction de soi.
Entre discussions théoriques, partage de vécus, et initiation aux enjeux du théâtre contemporain (voix, corps, espace, écriture, son, lumière …)

→ Résidence de création entre artistes

 

Digérer la matière produite ensemble. Retenir le bon mot, l’état de corps qui fonctionne, l’image intéressante, la sensation choc.Reprendre, écrire, développer.

→ Nouveau groupe – nouvelles têtes – nouvelles subjectivités

S’appuyer sur la première inspiration et aller plus loin. S’y confronter, être en accord ou pas. Se saisir d’une proposition inventée par le premier groupe, la faire sienne, la transformer. Nouvelles propositions, nouvelles problématiques, ou les mêmes mais différemment.


→ Retour au plateau

PTA6.jpg

Conception et écriture : Perrine Thomas

Interprètes : Jessica Czekalski, Perrine Thomas et Antoine Tissandier

SNGgirls.png